Lost Paradise

Rejoins nous. Vis ta vie d'équidé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Concept & History.

Aller en bas 
AuteurMessage
Méphisto.
    i hate you
'
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 06/01/2010
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et le cul sur ma chaise.

Feuille de personnage
Barème
:
Relations :

MessageSujet: Concept & History.   Mer 6 Jan - 17:05

History


    Nous étions tous entassés les uns contres les autres dans cette sombre pièce qui tanguait doucement depuis notre départ de mon Espagne natale. Le voyage nous avait semblé bien agréable, étant habitués à ce genre de transports. Soudain nous tombions du côté droit du navire, et je me sentis écrasé contre le bois et un autre équidé jusqu'à ce que le bâteau se redresse. Les vagues déferlantes s'écrasaient sur la coque dans un bruit sourd alors que des chevaux se cabraient contre d'autres équidés qui eux hennisaient, mais le son était étouffé par le son de la mer agitée au dehors, d'autres encore chutaient et se faisaient marcher dessus, la panique était omniprésente. Moi, je tentais de ne pas me faire piétiner et je me dirigeai vers la porte, poussant hors de mon chemin tous ceux qui avaient le malheur d'être trop lents, je ne voyais rien à pars des morceaux de robes de couleurs différentes. Un gris se dressa devant moi, un rouan s'écrasa à mes pied, projeté au sol par un bai qui tentait vainement de prendre le galop dans cette agitation confuse.

    Une hennissement se fit entendre par dessus toute cette agitation, un hennissement puissant qui nous fit tous arrêter. Je tournai la tête vers la provenance de ce cri et je vis un puissant étalon noir faire face à une assemblée attentive, mais toujours aussi paniquée. Il ne dit pas un mot avant d'essayer de défoncer la porte, je le rejoins suivit d'un autre entier et en réunissant nos forces la porte finit par céder. Et c'est comme ça que nous sortions de notre prisons de bois, pour faire face à un ciel zébré d'éclairs et une pluie battante s'écrasant sur les planches du bâteau. Les rafales de vent jouait avec nos crinières qui fouettaient violemment l'air. Je cherchais des yeux le grand noir qui hennit à nouveau, le cri retentissant dans la nuit obscure et il nous fit signe de le suivre et il sauta par dessus bord, sans se poser de questions. Avec une seconde d'hésitation, je me décidai à le suivre, tous les autres chevaux firent de même et nous nagions à la suite du grand noir qui disparaissait parfois à cause des vagues qui semblaient vouloir nous couler. Mais il remontait toujours à la surface, impérissable, contrairement à beaucoup d'autres de mes camarades qui disparaissaient les uns après les autres dans les profondeurs obscures et menaçantes. Je m'efforçais de rester calme et de garder mes yeux rivés sur l'étalon âgé qui se prénommait Faust.

    Après ce qui me parut des heures de souffrances où je devais lutter, tout comme mes compagnons de fortunes, contre l'engourdissement de mes membres à cause de l'eau gelée et l'ai froid et salé qui me fouettait le visage, je sentis du sable sous mes membres. Au début, je pensais rêver, mais après encore quelques minutes, la côte apparut devant nous. Vous ne pouvez imaginer la joie qui envahis nos corps meurtris, je ne me doutais point de pouvoir être aussi heureux de sentir la terre sous mes membres. La volonté seule nous faisais encore bouger et lorsque nous arrivions enfin en dessous de quelques palmier, la plupart de nous nous écroulions lamentablement sur le sol. De faibles et rauques hennissements joyeux s'échappaient de nos gorges brûlantes, mais un hennissement s'éleva alors dans les airs et tous les regards se tournèrent vers le grand étalon noir. Un silence signe de respect envers le vénérable cheval se fit alors et il se mit à nous expliquer ce qui allait dorénavant nous arriver. Nous téions libres, sans aucune contrainte. Les terres seraient à nous tous et les jeunes étalons pourront se constituer un harem. Une jument grise prit alors la parole, et demanda à avoir tout de même un étalon pouvant réunir les futurs hardes. Après un court débat, Faust fut choisi... Avec un signe de la tête et un faible sourire, toujours froid et humble, le noir se mit en dessous d'un arbustre et sendormit, suivit des autres chevaux qui étaient trop épuisés pour parler encore.

    Et ce fut la création de Lost Paradise... Faust est toujours là pour nous guider et peu de troupeaux se sont formés... Mais après tout, cela ne fait qu'une semaine que nous sommes sur cette île, et les jeunes étalons finiront bien par vouloir un harem.



Concept

Incarnez un cheval naufragé du navire qui s'est récemment échoué sur cette île. Faîtes lui découvrir une vie sans le confort des stabulations et les attentions de son cavalier. Faîtes lui découvrir une vie où le danger est omniprésent... Et surtout, faîtes lui découvrir la libertée et les vastes étendues du territoire de Lost Paradise. Ces Terres peuvent aussi bien devenir un paradis, qu'un enfer...

©️ Crazy Cocktail | Méphisto |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://losted-paradise.forumactif.org
 
Concept & History.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» One Piece's History veut déposer son Jolly Roger
» Milestones in Film History:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost Paradise :: Administration. :: Rules & co.-
Sauter vers: